L’édition 2022 de Made in Angers se déroulera du 7 février au 4 mars. Malgré le contexte sanitaire, 152 entreprises angevines ouvriront leurs portes au grand public et aux scolaires. Cette année, l’évènement met notamment en avant les entreprises de la filière végétale.

Avec sa 23e édition, Made in Angers est un des plus anciens et un des plus importants événements nationaux de visites d’entreprises.

Année après année, ni son succès public ni l’implication des entreprises du territoire ne se sont démentis.

Autant d’entreprises qu’avant le covid

Du 7 février au 4 mars 2022, 152 entreprises angevines vont ainsi ouvrir leurs portes et faire découvrir leurs savoir-faire au grand public et aux scolaires.

« Malgré le contexte sanitaire, nous avons réussi à mobilisé quasiment autant d’entreprises que lors des éditions d’avant covid », se réjouit Mathilde Favre d’Anne, adjointe au maire d’Angers en charge du Rayonnement de la ville et du Tourisme.

Une telle adhésion montre le profond ancrage de cet évènement organisé par l’office de tourisme Destination Angers et dont Aldev est partenaire.

Des jauges réduites pour les visites

A noter néanmoins qu’étant donné le contexte pandémique, les jauges des visites ont été réduites. En tout, Made in Angers devrait donc accueillir cette année, outre les 2 900 scolaires, 5 à 6 000 visiteurs grand public. Soit environ deux fois moins qu’une édition « classique ».  

Des focus métiers au programme

Comme lors de l’édition précédente, des focus métiers sont prévus lors d’un grand nombre de visites afin d’insister sur le rôle primordial que jouent les salariés au sein des entreprises et, bien sûr, susciter ainsi des vocations parmi les visiteurs, notamment les scolaires.

La filière végétale mise en avant

Cette année la manifestation met en avant la filière végétale. « En effet, Angers accueille mi-août le plus important évènement mondial en matière de recherche végétale. ça méritait de faire un petit zoom sur cette filière qui tient un rôle majeur et historique dans l’économie de notre territoire », précise Mathilde Favre d’Anne.

C’est pourquoi la conférence de presse de présentation de l’évènement avait lieu au sein des toutes nouvelles serres du Lycée Le Fresne qui sera évidemment possible de visiter du 14 au 16 février (Plus d’informations sur le lycée dans l’encadré ci-dessous).

Une vingtaine d’entreprises liées au végétal au programme

En tout, une vingtaine d’entreprises liée au végétal s’ouvrent à la visite pour cette édition. Le grand public pourra ainsi appréhender la très grande diversité des métiers de cette filière : agriculteur, vigneron, producteur, horticulteur, chercheur, enseignant, commerçant…

A signaler aussi les visites de l’institution européenne de protection juridique des créations végétales, l’OCVV, ou encore du parc d’attractions et de découverte Terra Botanica.

Un partenariat valorisant l’économie sociale et solidaire

Autre thème mis en avant pour cette 23e édition, l’économie sociale et solidaire. L’Irésa (inter-réseau de l’économie social et solidaire) vient de rejoindre les partenaires de l’évènement.

« Le secteur de l’économie social et solidaire est très présent dans le territoire. Il y représente au moins un emploi sur cinq. Il était donc naturel que nous soyons pleinement acteurs de Made in Angers », remarque Patrice Moysan, vice-président de l’Irésa.

En tout, c’est plus d’un quart des entreprises au programme qui œuvrent dans le secteur de l’économie sociale et solidaire.

PRATIQUE

Programme complet, liste des entreprises participantes, tarifs et réservations. Site internet Made in Angers

ZOOM SUR le lycée Le Fresne

La présentation de Made in Angers 2022 était organisée au sein du Lycée Le Fresne à Sainte-Gemmes-sur-Loire. Situé en bord de Maine, l’établissement est un habitué du programme de la manifestation.

900 élèves chaque année

« Notre lycée est une institution angevine de plus de 50 ans, précise Philippe Taillecours, le directeur de l’établissement. Il délivre chaque année ses enseignements en matière de paysage et d’horticulture à plus de 900 élèves : 500 lycéens, plus de 200 apprentis et 200 adultes en formation. »

Une jardinerie-école et de nouvelles serres

Une des caractéristiques du Fresne est sa pédagogie professionnalisante. L’établissement héberge notamment une « jardinerie-école » où le grand public peut d’ailleurs venir acheter la production des lycéens.

Cette année, la visite du site aura un intérêt supplémentaire : le lycée vient d’inaugurer ses plus de 2000 m2 de nouvelles serres ultra-modernes, connectées et équipées.

Plus de 2 millions d’euros d’investissement

« Nos élèves bénéficient ainsi d’un apprentissage au plus proche des réalités professionnelles en s’appuyant sur des équipements à la pointe de l’innovation. C’est un investissement conséquent de la Région en faveur de notre lycée: 2 millions d’euros pour les serres et 200 000 euros pour leur équipement », conclut Philippe Taillecours.

Légende photo: A l’occasion de la conférence de presse Made in Angers, visite des nouvelles serres du Lycée Le Fresne. Ici, Christophe Malpertus, chef de culture en pépinière, présente la chaîne de semis, une des nouvelles machines acquises par l’établissement.

Cet article a été rédigé dans le cadre de « 2022, année du végétal », pour en savoir plus à ce sujet, cliquez sur l’image ci-dessous:

Publié le 14 janvier 2022