Afin de limiter la propagation du coronavirus, les organisateurs ont décidé de reporter l’édition 2020 du MIPIM du 2 au 5 juin. L’événement ne se tiendra donc pas, comme initialement prévu, du 10 au 13 mars. La participation angevine n’est pas remise en cause. Angers sera présente en juin au sein du stand commun du pôle métropolitain Loire-Bretagne et y mettra en avant son nouveau quartier d’affaires en cours d’aménagement : Quai Saint-Serge.

Le MIPIM se tiendra cette année au Palais des festivals de Cannes du 2 au 5 juin et non du 10 au 13 mars. Ce report intervient dans le cadre de la crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus. Ce changement ne remet pas en cause la participation angevine.

Le MIPIM se présente comme le plus grand marché international des professionnels de l’immobilier. Il réunit chaque année pendant quatre jours à Cannes les acteurs les plus influents de  l’immobilier. C’est LE rendez-vous annuel où les investisseurs, opérateurs et collectivités territoriales se retrouvent pour échanger sur les projets immobiliers et urbains. Le MIPIM affiche près de 27 000 participants et 3 800 exposants en provenance de 100 pays.

Le pôle métropolitain Loire-Bretagne représente le Grand Ouest

Dans la cadre des actions de promotion menées par le Pôle Métropolitain Loire Bretagne, les agglomérations de l’Ouest (Angers, Nantes et Rennes) unissent leur force au sein d’un stand commun (P1/A1). Il s’agit ainsi de promouvoir les grands projets urbains de chaque territoire en leur apportant un maximum de visibilité auprès des cibles investisseurs. Aldev coordonne la représentation angevine au MIPIM.

Le quartier Quai Saint-Serge mis en avant 

Chacune des grandes villes met en avant ses atouts. Angers prévoit de promouvoir cette année le nouveau Quartier Saint-Serge et un de ses projets phares : l’opération Métamorphose du Groupe Giboire.

Publié le 12 février 2020