Depuis le 1er avril 2018, Angers Loire Métropole expérimente les emplois francs, dispositif qui facilite le recrutement des chercheurs d’emploi habitant des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Depuis le 1er avril 2018, Angers Loire Métropole est un des sept territoires de France à bénéficier de manière expérimentale de la mesure gouvernementale des emplois francs.

Grâce à cette mesure, les entreprises ou les associations affiliées à l’assurance chômage peuvent bénéficier d’une aide financière si elles recrutent en CDD d’au moins six mois ou en CDI une personne inscrite à Pôle emploi et qui habite un des quartiers prioritaires de la ville (QPV). C’est uniquement l’adresse de la personne recrutée qui compte et, en aucun cas, l’adresse de l’entreprise.

Sur Angers Loire Métropole il s’agit des quartiers suivants : 

  • à Angers, Belle-Beille, Hauts-de-Saint-Aubin, Roseraie, Beauval – Bédier – Morellerie, Savary, Grand-Pigeon, Monplaisir,
  • à Trélazé, Grand-Bellevue.

Visualiser la carte des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Comment savoir si une adresse appartient à un quartier prioritaire?

En cliquant sur ce lien, vous rejoindrez une page internet permettant de savoir précisément si une adresse relève d’un quartier prioritaire de la ville et est donc éligible aux emplois francs.

A combien s’élève l’aide financière?

Le montant des aides pour une embauche à temps plein est de:

  • en CDI, 5000 € par an pendant 3 ans
  • en CDD d’au moins 6 mois, 2500 € par an pendant 2 ans.

Pour en savoir plus et disposer des formulaires et autres documents du dispositif: les emplois francs sur le site du Ministère du travail

Voir également l’article sur le site d’Angers Loire Métropole

Crédit photo : Ministère du Travail/DGEFP (Adobe Stock/Shutterstock)

Publié le 6 avril 2018